Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 mai 2012 2 15 /05 /mai /2012 11:25

 

Après un peu plus de deux mois passés sur  le site de Tonga Terre d’Accueil, les deux derniers arrivants félins, Djibo et Yendi, ont subi le 10 mai dernier un examen médical complet, sous l’autorité du vétérinaire du parc et de l’association, le docteur Jean-Christophe GERARD. Afin que cet examen médical puisse se passer dans les meilleures conditions possibles, il aura fallu attendre ce laps de temps, car leur état de santé général à leur arrivée n’était malheureusement pas des meilleurs. Présence de deux Sapeurs-Pompiers de l’équipe animalière du S.D.I.S. de la Loire (Service Départemental d’Incendie et de Secours) qui, une fois de plus, étaient présents pour l’enrichissement de leurs connaissances professionnelles.

 

 

DJIBO:

 

 

Chantier-4055.JPG

 

Jean-Christophe se préparant à flécher Djibo dans l’enclos intérieur du troisième bâtiment.

 

 

Chantier-4057.JPG

 

Fléchage réussi, mais il faudra quatre fléchettes hypodermiques pour endormir notre félin, qui présente pourtant une taille plutôt réduite.

 

 

Chantier-4061.JPG

 

Djibo, n’appréciant que très peu le traitement qui lui est accordé.

 

 

Chantier-4076.JPG

 

Jean-Christophe vérifiant le degré d’endormissement de Djibo avant l’entrée du groupe dans l’enclos.

 

 

4099_4105.jpg

 

Sortie de l’enclos pour Djibo dans un filet tenu par Nicolas, Xavier et les deux Sous-officiers Sapeurs-Pompiers. Djibo pèse 130 kilogrammes.

 

 

4127_4151.jpg

 

À gauche, Jean-Christophe procède à un prélèvement sanguin aux fins d’analyses de routine, pendant qu’à droite Xavier vérifie que Djibo n’est pas déjà porteur d’une puce électronique d’identification.

 

 

4183_4185.jpg

 

Djibo n’étant pas porteur de puce d’identification, Jean-Christophe lui en injecte une sous la peau. Xavier en vérifie ensuite le bon fonctionnement.

 

 

4195_4202.jpg

 

Vérification de sa dentition, qui n’est pas en trop mauvais état, suivie de la langue qui, chez le lion, est une véritable râpe.

 

 

4216_4233.jpg

 

Vérification de la crinière, de l’oreille et du conduit auditif suivis de l’écoute du cœur et de la respiration à l’aide d’un stéthoscope.

 

 

4294_4280.jpg

 

Prélèvement de quelques poils de la queue pour des analyses.

La patte de Djibo comparée à la main de Xavier.

 

 

  4303_4329.jpg

 

À gauche, Jean-Christophe procède à l’injection d’un produit médicamenteux qui va permettre à Djibo de sortir rapidement de son anesthésie. À droite, Djibo qui doucement se réveille sous les yeux de Xavier, inquiet.

 

 

Chantier-4540.JPG

 

Djibo qui, quelques dizaines de minutes plus tard, fait « ami-ami » avec un des deux

Sapeurs-Pompiers.

 

 

YENDI:

 

 

Chantier-4327.JPG

 

Même traitement pour Yendi qui a accepté le fléchage avec beaucoup plus de fatalisme que Djibo, qui s’était montré très agressif.

 

 

Chantier-4336.JPG

 

Yendi semblant bien endormi, Jean-Christophe vérifie néanmoins son degré d’endormissement en touchant les paupières qui sont très réactives dans le cas ou l’anesthésie n’aurait pas atteint son efficacité maximum ce qui, en l’occurrence, n’a pas été le cas.

 

 

Chantier-4371.JPG

 

Yendi est placé dans le filet pour le transport jusqu’au pèse-personne.

 

 

Chantier-4388.JPG

 

Yendi est délicatement posé sur le pèse-personne.

 

 

Chantier-4383.JPG

 

Résultat : 135 kilogrammes, cinq de mieux que Djibo.

 

 

 Chantier-4426.JPG

 

Prélèvement sanguin effectué par Jean-Christophe et vérification de la présence d’une puce d’identification électronique par Nicolas, cette fois.

 

 

4457_4464.jpg

 

Injection de la puce sous la peau et vérification de son bon fonctionnement.

 

 

4474_4480.jpg

 

Vérification de la dentition, qui est en plus mauvais état que celle de Djibo, puis de sa langue qui est tout aussi râpeuse que celle de son acolyte.

 

 

4491_4500.jpg

 

Écoute du cœur, de la respiration et palpations externes de diverses parties du corps.

 

 

Chantier-4556.JPG

 

Injection du produit médicamenteux en vue du réveil.

 

 

Chantier-4599.JPG

 

Yendi se réveillant lentement de son anesthésie.

 

 

Il ressort de ce bilan de santé que Djibo et Yendi sont dans un bon état de santé général, ils ne sont pas porteurs de la leucose féline, maladie pour laquelle ils ont tous deux été vaccinés en prévention. Ils se trouvent être tous deux de petite taille, cette dernière pourrait être liée à des carences alimentaires dues à leur vie antérieure à Tonga. Depuis leur arrivée sur le site ils ont pris une bonne quinzaine de kilogrammes chacun, mais malheureusement leur croissance est terminée depuis déjà quelques années et ne pourra pas reprendre.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Tonga - dans Les Animaux
commenter cet article

commentaires

véronique 16/10/2012 21:04

Bonsoir,

Je suis allée voir le site de ces personnes qui montrent l'environnement des espèces qu'ils hébergent. Il n'y aucune comparaison avec Tonga.
Le zoo de Tonga est superbe, les animaux sont bien traités et leur environnement a été pensé pour qu'ils soient bien. J'espère que vous obtiendrez réparation des torts que ces gens vous font. Vous
faites un travail formidable et heureusement que vous êtes là.

Bertrand Colomb 15/10/2012 23:27

Monsieur Thivillon,
Je connais votre dévouement à la cause de la sauvegarde des espèces depuis que je suis enfant. J'ai aujourd'hui 36 ans et je ne peux pas croire que l'on vous attaque sur ce point mais c'est
malheureusement le cas.
Je ne connais personne d'autre qui ai consacré sa vie et ses ressources à la création d'un parc aussi beau que celui de Saint-Martin.
L'association Tonga est un projet d'excellente augure pour quiconque souhaiterait rétablir des relations normales avec les autres habitants de cette planète que sont les animaux.
Je ne comprends pas que ces Messieurs ne dépensent pas leur énergie dans ce but uniquement, tel que vous le faites.
Très respectueusement.

CHAUMONT 15/10/2012 12:36

HONTE A MR YOUNES ET A SON ADJOINT,LA JALOUSIE EST UN VILAIN DEFAUT QUI PEUT MENER AU RIDICULE ET C'EST EXACTEMENT CE QU'IL A REUSSI A FAIRE.
DE TOUT COEUR AVEC VOUS MR THIVILLON ET AVEC L'ASSOC. TONGA TERRE D'ACCEUIL,VOUS ETES FORMIDABLES POUR TOUT CE QUE VOUS FAITES POUR NOS AMIS LES BETES,MERCI POUR VOTRE GRANDE GENEROSITE ET L'AMOUR
QUE VOUS APPORTEZ A MES AMOURS DE GORILLES MAIS AUSSI AUX AUTRES ANIMAUX.
BIEN AMICALEMENT
CORINNE UNE ADHERENTE FIERE DE FAIRE PARTIE DE VOTRE ASSOC.

Virginie Landry 15/10/2012 12:05

Bonjour Monsieur Thivillon,
Je tiens à vous dire à quel point je suis effarée de ce que j’ai lu …
Moi qui vient si souvent dans votre parc, qui aies eu la chance et le plaisir d’échanger à plusieurs reprises avec vous, notamment sur mon projet personnel autour des animaux et qui sais à quel
point vous avez consacré et consacrez encore votre vie entière à la cause animale. Vous avez une notoriété et une réputation qui ne sont plus à faire dans le milieu et vous êtes un référent et un
modèle pour beaucoup, y compris ceux qui ne sont pas du milieu, croyez-moi, car je partage et j’échange sans cesse sur cette cause qui me tient également plus que tout à cœur depuis si longtemps en
m’investissant beaucoup à travers différents parcs et associations, et je sais que vous êtes très respecté et admiré.
Malheureusement, il y a partout des gens infâmes et injustes, qui parlent sans savoir mais qui ont un pouvoir de nuisance terrible sur les honnêtes gens. Jalousie, méchanceté, égarement dans la vie
ou tout simplement bêtise humaine, nous sommes bien démunis face à de tel.
Votre force doit être votre conscience, cette bonne conscience qui fait que vous et ceux, amoureux des animaux qui partagent votre combat, savent ce qui est vrai de ce qui ne l’est pas.
Gardez toujours la tête haute et ne baissez jamais les bras car votre cause est trop belle et que cela reviendrait à donner raison à ces imbéciles. Les animaux vous le rendent bien, eux ! Quelle
plus belle récompense pourriez-vous recevoir ?
Je me bats à mon niveau chaque jours pour faire défendre les intérêt des animaux et aider à les faire respecter. Petit à petit, nous gagnons des batailles mais la guerre est longue et difficile,
nous le savons bien.
Je vous souhaite beaucoup de courage pour traverser ce passage difficile qui doit beaucoup vous affecter et vous adresse toute ma reconnaissance et ma sympathie.
Bien animalement.
Virginie Landry
Adhérente de Tonga Terre d’Accueil (entre autre …)

Burgo Béatrice 17/05/2012 08:06

Très heureuse d'avoir ces dernières bonnes nouvelles des deux derniers lions arrivés sur Tonga. C'est vrai qu'ils ont bien meilleurs mines qu'à leur arrivée et celà me ravie !!Pour les avoir
photographié lors de leur arrivé sur le site je ne peux que constater leur bon état général et celà fait vraiment plaisir a voir.Bien sûr qu'ils ne récupéreront jamais un poid et une taille normal
leur croissance est terminé depuis longtemps déjà mais ils sont vraiment bien plus ronds avec des yeux bien plus expréssifs qu'a leur arrivée !!
Un très grand merci a vous l'équipe de Tonga sans qui tout celà ne pourrai pas exister.
Animalement vôtre
Béatrice