Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 août 2012 2 07 /08 /août /2012 16:52

 

 

Voici quelques clichés de nos derniers arrivants sur le site :

 

Photos-0705.JPG

Fifi, jeune femelle magot, arrivée fin mai. Elle a été placée dans un groupe de mâles au milieu duquel elle sait se faire respecter, son air angélique ne faisant que cacher son caractère bien trempé. Aucun des mâles n’ose réellement la défier, elle semble n’avoir peur de rien, ni de personne.

Photos-0694.JPG

 

 

 

Photos-0710.JPG

Mooky, femelle magot arrivée également fin mai. Ci-dessus, elle est allongée de tout son long, semblant attendre quelque chose, et ci-dessous dans une posture plus conventionnelle et méfiante de magot.

Mooky.jpg

 

  

 

 

 

Photos-0739.JPG

Maya, femelle macaque rhésus arrivée sur le site début juin. Elle se trouve pour l’instant seule au dispensaire de Tonga. D’ici peu de temps, un mâle de son espèce va la rejoindre, et il sera alors procédé à des présentations entre eux. Des clichés seront postés sur le blog dès que l’occasion s’en présentera.

Photos-0741.JPG

Sur la photo du dessus Maya semble faire la « timide ».

Sur celle du dessous, par contre, elle le semble beaucoup moins, car l’on voit poindre un petit bout de langue.

Photos-0748.JPG

 

 

 

Un autre mâle magot nommé Casa est arrivé début juin, ce dernier présente une peur panique de l’appareil photo, il n’a donc pas été possible de le photographier, il aurait été inhumain d’insister. Il s’agit d’un animal plus âgé qui, pour l’instant, s’habitue à son nouvel environnement.

 

 

 

Arrivée d’un bébé magot non encore sevré début juillet dernier, il a été trouvé par les autorités alors qu'il errait dans le bois de Boulogne en région parisienne. Il a certainement été lâchement abandonné par des gens qui auraient pu l’avoir acheté sur un marché du Maroc et qui l’auraient introduit en France illégalement. Les nombreux cris qu’il poussait continuellement, ces gens n'ayant certainement pas réussi à le nourrir, les ont certainement poussés à l’abandonner. Il pesait à peine plus de 700 grammes à son arrivée et ses jours paraissaient fortement en danger. Les soins des animaliers, qui l’ont nourri à l’aide d’une nourriture spécialement adaptée à son très jeune âge, ce dernier refusant le lait de substitution, et qui l’ont veillé les premières nuits, ont permis à ce petit être en détresse de survivre. Il a été présenté à une femelle nommée Rita qui l’a immédiatement adopté comme son propre enfant, alors qu’elle n’en a jamais eu elle-même et il est maintenant quasi impossible de les séparer. Au moindre éloignement de Rita, Kenny, c’est ainsi qu’il s’appelle, pousse de déchirants cris pour qu’elle revienne.

 

Photos-9064.JPG

Sur la photo ci-dessus, Kenny a abandonné quelques secondes la douceur des bras de sa maman d’adoption pour aller jouer avec Xavier, l’une des personnes qui a grandement contribué à sa survie.

Photos-9080.JPG

Retour dans les bras de sa « maman » qu’il contemple avec un regard qui en dit long sur le bonheur qu’il a de s'y retrouver et sur les moments douloureux, qu’à son si jeune âge, il a déjà traversés .

Photos-9128.JPG

Regard plus curieux à l’égard de celui qui se permet de le viser avec son gros « œil », situation qu’il a certainement rarement rencontrée à ce jour.

Photos-9104.JPG

Rita serrant très fortement son petit Kenny contre elle, il suffit de voir comment elle le protège de sa main pour comprendre à quel point ces animaux, pourtant déjà bien blessés par la vie, présentent néanmoins la capacité de se comporter en parents exemplaires et ce, même s'ils n'ont jamais pu observer ce comportement.

 

 Informations:

 

  

- D’ici à quelques jours nous devrions recevoir quatre lionceaux, ces derniers viendraient occuper le dernier enclos conçu pour les félins qui est encore libre sur le site. La capacité maximale sera alors bien atteinte. Bien entendu, ces quatre lionceaux vont faire l’objet de recherches intensives en matière de replacement, leur jeunesse jouant en leur faveur, ils pourraient peut-être rapidement repartir vers une destination plus adaptée à leur avenir. Quelques photos seront publiées sur notre blog dès que possible.

 

 

- Pour ceux qui n’auraient encore pas eu la chance de visionner le film qui a été tourné par la Fondation Brigitte Bardot sur le sauvetage de l’hippopotame Tonga, qui a été à l’origine de la création de notre association « Tonga Terre d’Accueil », il est possible de le visionner en suivant le lien ci-dessous :

 

http://www.youtube.com/watch?v=zlaUv3qt5eM

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Tonga - dans Les Animaux
commenter cet article

commentaires

lucie 09/08/2012 01:13

je suis toujours très émue par vos commentaires. Quel beaux métiers vous faites ! etre le témoin de gestes d'amour d'animaux qui auraient toutes les raisons d'etre peureux et agressifs par la faute
des hommes ... vous etes des redresseurs de torts en quelque sorte ! et bravo

christine 08/08/2012 21:47

Le regard du petit magot vers sa maman d'adoption est si émouvant qu'on en frissonne d'émotion. Bravo au dévouement des animaliers, quelle fierté ils peuvent ressentir !
Et merci encore pour ce bel article.