Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
13 juin 2013 4 13 /06 /juin /2013 20:21


Le 08 juin dernier a vu se dérouler, à l’Espace Zoologique de Saint-Martin-La-Plaine,
 la 4 ème Assemblée Générale de notre association.

 

Juin2013-4266.JPG

      Arrivée sur le site du parc de M. Christophe MARIE, Directeur du bureau de protection animale et porte-parole de la Fondation BRIGITTE BARDOT, qui a fait tout spécialement le déplacement pour assister à notre A.G. et constater, in situ, l’avancement des travaux du bâtiment 4, pour la construction duquel la Fondation a fait un effort financier de taille. Ici en compagnie de Pierre THIVILLON, Président de T.T.A. et de Xavier, animalier de Tonga.

 

 

Juin2013 4280  Arrivée de M. Christian FAYOLLE, Maire de la ville de Saint-Martin-La-Plaine, berceau de l’Espace Zoologique et de l’Association Tonga Terre d’Accueil. 

 

 Juin2013-4289.JPG

      L’auditoire qui, chaque année, se fait plus nombreux. Environ 80 adhérentes et adhérents ont participé cette fois.

 

 

Juin2013-4296.JPG

         Pierre présentant le bilan de l’année 2012 et les projets pour 2013, non sans quelques notes d’humour, très appréciées par les participants à l’A.G.

 

 

Juin2013-4330.JPG

M. Christophe MARIE, intervenant au nom de la Fondation B.BARDOT. 

 

 

Juin2013-4331.JPG

      Ci-dessus, M. GAUDIN, qui a eu la lourde charge de présenter le bilan comptable de l’année 2012 devant un auditoire bien plus intéressé par les animaux que par cette « valse des chiffres ».

Ci-dessous, M. LE COZ, qui a également pris la parole en tant que représentant de Monsieur GENEVRIER, Commissaire aux comptes.  

Juin2013 4339

 

 

Juin2013 4410

            Prise de parole de M. Christian FAYOLLE, Maire de Saint-Martin-La-Plaine qui, une fois de plus, a fait part de son soutien à notre association en étant, entre autres, d’une aide très utile pour tout ce qui concerne les démarches administratives à faire auprès de la Préfecture.

 

     Juin2013-4377.JPG

M. François ROCHEBLOINE, Député du Département de la Loire qui, pour la quatrième année consécutive, nous a fait le grand honneur de participer à l’Assemblée Générale.

 

 

Juin2013-4397.JPG

M. le Député en plein discours, il a su capter l’attention de l’auditoire en ne tarissant pas d’éloges sur le travail accompli par notre association depuis ses débuts. Progrès qu’il ne manque pas de suivre régulièrement par le biais de notre blog ou par des contacts téléphoniques avec Pierre, son ami de longue date.

 

 

Juin2013-4431.JPG

Jean-Christophe GERARD, Vice-président de T.T.A., vétérinaire du parc et de l’association (tout à droite sur la photo), nous a présenté les chiffres concernant les arrivées d’animaux sur le site. 25 animaux sont arrivés en 2012, soit une moyenne de 2 par mois. Pour 2013, on en est déjà à une centaine,  c’est-à-dire à quel point la fréquence d’arrivée na va pas en diminuant, puisque nous ne sommes qu’à la mi-juin.

 

 

Juin2013-4373.JPG

M. Franck CHADUC, Directeur du parc zoologique « Touroparc », qui a soutenu l’association en accueillant, l’an dernier, un groupe de magots formé sur le site de T.T.A., intervenant dans un échange d’idées.

 

 

Juin2013-4426.JPG

Pierre présentant à M. le Député les photos prises par ses collaborateurs lors d'une saisie ; cette dernière concernait, entre autres, un grand nombre de ouistitis maintenus dans de mauvaises conditions chez un particulier qui ne possédait pas de certificat de capacité.

 

 

Juin2013-4434.JPG

M. Christophe MARIE a expliqué à l’assemblée les raisons de l’implication de la Fondation dans notre projet, c’est elle qui était à l’origine de l’arrivée de l’hippopotame « Tonga » sur le site de ce qui est devenu depuis : Tonga Terre d’Accueil.

 

 

Juin2013 4444

      Romain, trésorier-adjoint de l’association et responsable des transports d’animaux, nous a expliqué qu’en compagnie de Xavier, animalier à Tonga (à droite sur la photo), il parcourait plus de 20 000 kilomètres par an pour aller prendre en compte, parfois dans des conditions très difficiles, les animaux saisis par les autorités ou abandonnés par leurs propriétaires.

 

 

Juin2013-4451.JPG

Sortie de la salle pédagogique et direction le site de Tonga Terre d’Accueil.

 

     Juin2013-4469.JPG

      Le groupe d’adhérents mené par Pierre montant la pente entre l’enclos des Chimpanzés du parc, à droite sur la photo, et la grande serre aux Gorilles.

 

 

Juin2013-4489.JPG

Arrivée du groupe sur le plateau du site de Tonga Terre d’Accueil. 

 

 

Juin2013-4522a.JPG

      Rita, notre hyène rayée, quelque peu impressionnée par la présence d’un si grand nombre de personnes devant les vitres de son enclos extérieur.

 

 

Juin2013-4542.JPG

Quelques explications de Pierre devant l’enclos extérieur de Nala et Simba 2 qui n’en sont pas, comme Rita, à leur première assemblée générale. Plus rien ne les impressionne.

 

 

Juin2013-4564.JPG

Une grande partie du groupe de visiteurs devant l’enclos extérieur de Simba et Princesse, seul Simba est visible sur cette photo et il ne semble pas du tout impressionné par la présence d’autant de monde.

 

 

Juin2013-4569.JPG

M. Christophe MARIE et Jean-Christophe arrivent à leur tour à hauteur de l’enclos extérieur de Simba.

 

 

Juin2013-4596.JPG

Une partie du groupe se trouvant à l’intérieur du bâtiment 4 en construction, le restant attend son tour pour le visiter. Tout à droite de la photo, Nicolas, animalier à Tonga renseigne une de nos adhérentes.

 

 

Juin2013-4601.JPG

Pierre donne des explications sur la configuration du bâtiment, sur les délais d’occupation, cette dernière ne saurait tarder, et répondant aux questions posées. 

 

 

Juin2013-4610.JPG

      M. Christophe MARIE inspectant, en compagnie de Jean-Christophe, l’intérieur d’un bâtiment.

 

 

Juin2013-4237.JPG

      La façade sud du bâtiment qui présente les trappes de sortie.

 

     Juin2013-4228.JPG

      Pour des raisons pratiques, c’est une photo vide de monde du couloir du bâtiment 4 que nous présentons. On peut y constater que les boxes sont pratiquement finalisés, seuls manquent les trappes latérales et celles menant vers l’extérieur. Les premiers occupants du bâtiment ne sauraient tarder à arriver pour occuper les lieux.

 

 

 

      Le 03 juin dernier, un laboratoire du département du Rhône nous a remis quatre singes macaques rhésus, âgés de huit à dix ans, en accord avec les autorités préfectorales. Voici une photo de chacun d’entre eux, il s’agit de quatre mâles qui semblent en bonne santé.

 

Juin2013-4034.JPG  Jim.

 

 

Juin2013-4003.JPG

Vince.    

 

 Juin2013-3992.JPG

Courageux.

 

 Juin2013-4196.JPG

Fluflesse.

     

 

Ces derniers ont été placés en quarantaine.

 

Le défi étant de réunir Jim, Vince et Courageux et de tenter de placer Fluflesse auprès de Maya, femelle macaque rhésus arrivée début juin 2012. Cette dernière ne semble pas du tout être attirée par Ioda, mâle de la même espèce, au contact duquel elle a été placée voilà déjà presque une année. Elle semble avoir un standard du mâle rhésus qui ne correspond en rien à Ioda. Bien entendu, il est hors de question de faire de la reproduction, si le « courant » passait entre Fluflesse et Maya, cette dernière serait placée sous implant avant tout contact physique direct.

 


Repost 0
Published by Tonga - dans A.G.
commenter cet article
4 mai 2013 6 04 /05 /mai /2013 06:55

 

Le mois d’avril a vu arriver trois magots sur le site de T.T.A., Zani, qui a fait l’objet d’une petite présentation dans l’article précédent et de deux autres, dont il va être question dans les quelques lignes qui suivent.

 

     Tyris :

 

Photos-2411.JPG

 Tyris est une femelle Magot âgée d’environ 7 à 8 ans. Elle est arrivée sur le site le 07 avril dernier. Elle est en bonne santé. Elle se trouve au contact visuel de Louloute,  Zani, de la dernière arrivante et de quelques autres, plus anciens.

Photos-2462.JPG

Photos-2477.JPG

 

Tibé :

 

Photos-2957.JPG

Et voici notre dernière arrivante magot, nommée Tibé, elle est âgée d’environ 7 à 8 ans, elle semble avoir subi des carences alimentaires, son état physique n’est pas des plus resplendissants, elle est craintive et présente des malformations des mains ainsi que des traumatismes aux doigts.

Chaufferie-3004.JPG

Chaufferie-3015.JPG

 

 

      Zia et Faya :  

 

Nos dernières arrivantes du mois sont deux lionnes magnifiques, qui semblent être âgées d’environ 2 ans, leur poids respectif doit osciller autour d’une centaine de kilos. Elles sont arrivées le 28 avril vers 18H00 sur le site de Tonga. Ces dernières ont été confisquées par les autorités douanières françaises à un transporteur espagnol dans le sud de la France. Celui-ci les faisait transiter par la France pour se rendre à Prague en république tchèque, dans un camion totalement inapproprié au transport de ce genre d’animaux et tout cela en étant démuni de toute autorisation, sans qu’il soit possible de savoir à qui elles étaient destinées.

Cette mission de sauvetage s’est faite en à peine plus de 24 heures, c’est dire à quel point l’équipe de T.T.A. est des plus réactives pour répondre à ce genre d’ appel « au secours », car l’avenir de ces deux félins aurait été grandement compromis si nous n’avions pu répondre « présents ». Elles avaient été placées ensemble dans une même cage de transport, de taille beaucoup trop réduite pour deux animaux de ce gabarit, sans moyen de se désaltérer ou de se nourrir tout au long du voyage, qui aurait duré plusieurs jours, puisque leur caisse de transport se trouvait dans le fond du camion et qu’elle ne pouvait être atteinte du fait que ce dernier était chargé au maximum de ses capacités.

Les deux lionnes ont été placées dans le bâtiment 2, dans le boxe attenant à celui des anciens du site, Ben-Hur et Tarzan, qui pourraient bien vivre une seconde jeunesse au contact visuel de ces deux « jeunes premières ». Elles semblent être dans un état de santé acceptable. Leur avenir pourrait se présenter de manière assez serein, car leur jeune âge pourrait aider à un placement rapide dans une structure appropriée.

 

 

Chaufferie-3214.JPG

Arrivée des deux lionnes sur le site. Elles ont toutes deux été placées dans un sabot de transport individuel au moment de leur prise en charge, afin de leur faciliter le voyage vers le site de T.T.A., qui allait encore durer quelques heures. Dans le sabot de droite se tient Zia.

 

Chaufferie-3216.JPG

Nous ne savons rien de leur passé, mais elles semblent très imprégnées par l’Homme. Ici en présence de Pierre, à droite, Xavier au centre et Émilien à gauche.

 

Chaufferie-3224.JPG

Sortie du premier sabot de transport du camion du parc.

 

 

Chaufferie-3230.JPG

Présentation du premier sabot devant la trappe d’entrée du boxe du bâtiment 2.

 

 

Chaufferie-3245.JPG

Zia qui hésite un court instant avant de poser ses pattes dans cet environnement entièrement inconnu. 

 

 

Chaufferie-3256.JPG

Une fois entrée, elle s’est jetée sur l’abreuvoir automatique dans lequel elle a bu un long moment.

 

 

Chaufferie-3259.JPG

Présentation du second sabot de transport devant la trappe d’entrée.

 

 

Chaufferie-3262.JPG

Voici Faya, la seconde lionne, qui est entrée dans le boxe comme une fusée, sans la moindre hésitation, la présence de sa compagne d’infortune dans le boxe l’a certainement aidé à prendre une décision beaucoup plus rapide que celle de cette dernière.

 

 

Chaufferie-3263.JPG

Xavier tentant de présenter un peu de nourriture à nos deux jeunes lionnes, mais ces dernières, quelque peu déshydratées, ont été beaucoup plus intéressées par l’abreuvoir automatique.

 

 

Chaufferie-3286.JPG

Nos deux jeunes lionnes présentaient quelques blessures, dues certainement à leurs mauvaises conditions de transport entre l’Espagne et l’endroit où le camion a été contrôlé par le service des douanes françaises. Lors de leur prise en charge par l’équipe de Tonga, il a été procédé à une anesthésie afin de faciliter le transbordement. Ce moment a été mis à profit pour soigner leurs petits « bobos », la couleur verte que vous pouvez voir est l’antiseptique qui a été utilisé pour les désinfecter .

 

 

Chaufferie-3296.JPG

Premier contact à travers la grille avec notre brave Tarzan qui semble tout étonné de trouver des lionnes dans la seconde partie de leur structure. Ben-Hur, quant à lui, reste à la trappe extérieure, comme s’il redoutait ce premier contact. Conformément au projet initial de construction du bâtiment 4, nos deux « anciens » iront rejoindre cette nouvelle structure mieux adaptée à leurs besoins, dès que possible, afin de libérer celle-ci qu’ils occupent depuis quasiment leur arrivée sur le site.

 

 

Chaufferie-3305.JPG

Nos deux jeunes lionnes assouvissant leur soif en se partageant l’abreuvoir. Avec un peu de chance, elles vont assez rapidement quitter notre site pour rejoindre, nous l’espérons, une structure des plus adéquates.

 

 

Chaufferie-2479.JPG

Pour des raisons de bien-être, Titou, ci-dessus, et Mila ont été déplacés dans un enclos du bâtiment 2, dans lequel ils peuvent bénéficier d’un accès à l’extérieur. Les mauvaises conditions météo n’ont pas permis de capturer quelques images d’eux dans leur enclos extérieur.

 

 

Chaufferie-2484.JPG

Nicolas au contact de Titou et Mila.

 

 

Pour information :

 

   L'Assemblée Générale ordinaire de l'association Tonga Terre d'Accueil se déroulera le 08 juin prochain à 14H00 à l’Espace Zoologique de Saint Martin La Plaine. L’envoi des convocations et des modalités de participation des membres adhérents va suivre la publication de cet article.

 

 

Repost 0
Published by Tonga - dans Les Animaux
commenter cet article
8 avril 2013 1 08 /04 /avril /2013 10:56
 
31 mars 2013, première fleur sauvage dans la végétation qui borde le premier bâtiment, serait-ce l’annonce de la fin de cet hiver qui semble ne plus en avoir. Photo prise à la demande expresse de Xavier qui attend le printemps avec la plus grande impatience et qui prend cette naissance comme un signe prometteur du ciel…
 
Photos-0637.JPG
 
Début mars 2013 a vu l’arrivée sur le site d’une petite femelle Magot âgée d’environ un an et demi, pesant 3 kilos, elle nous vient de la région parisienne. Elle se trouve en très bonne santé et semble avoir été très imprégnée par l’être humain car elle est d’une gentillesse incroyable.
     Photos-0639.JPG
Louloute très curieuse de ce qui se passe dans le couloir derrière la vitre, ci-dessus, et à l’heure du repas sur la photo du dessous. Photos-0657.JPG
 
 Louloute__Xav_Nico.jpg

Séance de toilettage entre Xavier et Louloute, puis entre Louloute et Nicolas.

 
 
Le jeudi 21 mars dernier il a été procédé, avec l’appui des autorités locales, à la saisie des 57 derniers petits singes (Tamarins et Ouistitis…) à Fuveaux dans la banlieue d’Aix-en-Provence ; saisie débutée fin janvier, ces derniers ont été placés, après décision préfectorale, sous notre autorité. Aucune place n’étant plus disponible dans les différentes volières du parc, il a fallu faire preuve d’ingéniosité pour placer ces petits singes.

 

La maison de Digit, jeune femelle Gorille des plaines de l’ouest, coqueluche du parc de St Martin, étant terminée, il existe de grands espaces arborés dans les travées latérales de la maison et ce, sur ses deux côtés et sur ses trois étages dédiés à l’origine à ne contenir que de la végétation. Chaque espace individuel représente environ 9 mètres cubes. Il a donc été décidé de placer ces petits singes par petits groupes structurés dans ces espaces arborés spécialement aménagés pour eux.
   Photos-0251.JPG
La travée Ouest de la Maison de Digit dans laquelle a été placé une partie des 57 petits singes arrivés sur le site de l’Espace Zoologique de Saint Martin La Plaine. 
 
 Photos-0254.JPG
Deux espaces individuels sur deux étages, la taille de nos petits singes fait qu’il est difficile de les apercevoir à cette distance. On peut, néanmoins, en apercevoir quelques-uns assis sur le tuyau de chauffage de l’espace individuel du premier étage. 
  
 Photos-0255.JPG

Un des espaces individuels aménagé pour recevoir les petits singes.

 
Photos-0270.JPG Deux Ouistitis à pinceaux blancs dans un des espaces individuels de la travée de la maison de Digit, ces derniers sont perchés sur le tuyau de chauffage.
     Photos-0264.JPG
 Deux Ouistitis pygmées également perchés sur le tuyau de chauffage de la maison de Digit.
     
Photos-0263.JPG

Ouistiti pygmée, ne semblant pas trop rassuré.

 
 
Photos-1311.JPGOuistiti de Geoffroy, arrivé en janvier sur le site et placé dans la seconde serre tropicale de la grande serre aux Gorilles du parc, très à l’aise cette fois et même très curieux, qui plus est. 
Photos-1341.JPG

Le même Ouistiti savourant un grain de raisin.

Photos-1353.JPG 
 
 
 Photos-1234.JPG
Les deux Ouistitis pygmées de la première serre tropicale de la grande serre aux Gorilles, se rassurant mutuellement à l’abri du tuyau de chauffage. 
 
 

L’avancée des travaux du bâtiment 4 en date du 31 mars 2013 :

 
Photos-0845.JPG La façade Est du bâtiment, tous les murs extérieurs sont terminés, seul le crépi reste à faire.
 
Photos-0846.JPG  L’intérieur du bâtiment, le couloir sur la droite et les différents boxes sur la gauche.
 
Photos-0854.JPG

L’intérieur d’un des dix boxes du bâtiment.

 
Photos-0860.JPG

La façade Sud du bâtiment.

 
Photos-0867.JPG

La façade Ouest du bâtiment.

 
Photos-0865.JPG

La façade Nord du bâtiment avec un toit partiellement terminé.

 
 
Photos-0754.JPG Notre petite Rita, très curieuse, qui pointe son nez à la trappe. L’approche de Sarah est toujours aussi compliquée.
Photos 0878
 
 
Photos-0881.JPG

L’enclos extérieur de Nala (debout) et de Simba 2 (allongé), au loin.

 
 
Photos-0824.JPG

Khina, allongée, à qui Tigrou vient faire un gros câlin.

Ci-dessous, Tigrou à gauche en patrouille dans son enclos et Khina allongée.

Tigrou_Khina.jpg 
 
 Photos-0752.JPG

L’équipe d’animaliers de Tonga a réussi à former un groupe de 11 magots (Bouba - mâle dominant ; Babou - Fifi - Macon - Zina -  4 femelles ; Abou - Basile - Pépito - Apollon - Jack - Jazz - 6 mâles). Ces derniers viennent d’être placés dans un double boxe du bâtiment 3 avec enclos extérieur attenant.

Photos-0790.JPG Clichés pris le 31 mars dernier, date à laquelle il avait été question de les laisser sortir pour la première fois dans leur enclos extérieur, mais les mauvaises conditions météorologiques ne l’auront pas permis.
Photos-0792.JPG
 
 
Photos-1415.JPG

Zani, femelle magot âgée d’environ 6 à 7 ans arrivée sur le site de Tonga le 02 avril dernier, photos prises le jour de son arrivée, alors qu’elle avait été placée en quarantaine au contact visuel de ses congénères.

Photos-1393.JPG 
 
 Photos-1387.JPG
Un magot anonyme, du premier groupe de Magots formé dans le parc, perché dans les hauteurs de sa structure bois. 
 
Repost 0
Published by Tonga - dans Mixte
commenter cet article
26 février 2013 2 26 /02 /février /2013 06:41

 

Voici quelques clichés qui présentent l’avancée des travaux du bâtiment 4, clichés pris en date du 05 février dernier. Pour ce quatrième bâtiment, il a été fait appel à une entreprise mosellane de construction : « EUROMAC 2 », qui a conçu un procédé révolutionnaire de blocs de coffrage isolants. Il s’agit d’un produit thermiquement  exceptionnel, étanche à l’air et parasismique, présentant une isolation totalement sécurisée par armatures métalliques brevetées. La mise en œuvre étant relativement aisée, c’est l’équipe de construction du parc qui  a procédé au montage sous le contrôle d’un ingénieur spécialement mandaté par l’entreprise.

 

 

Photos-8244.JPG

La façade Est et Sud du bâtiment 4. Ce que voyez ne sont pas les murs eux-mêmes, mais le coffrage intérieur-extérieur de ces derniers.

 

 

Photos-8245.JPG

La façade Sud qui présente les emplacements libres pour les trappes de passage entre l’intérieur du bâtiment et les futurs enclos extérieurs.

 

    Photos-8246.JPG

Les façades Ouest et Sud du bâtiment 4.

 

 

Photos-8364.JPGVoici un bloc isolant de montage. Les deux parois sont faites en polystyrène. Du bêton va être injecté entre les deux parois et une fois le béton séché, le polystyrène restera en place, fournissant ainsi l’isolation, qu’il faudrait ensuite rajouter dans une construction conventionnelle.

 

     Photos-8271.JPG

Le 06 février, malgré les chutes de neige, l’équipe de construction se met au travail. Arrivée des camions « toupies » de béton pour le remplissage des blocs isolants.

 

 

Photos-8276.JPGDéploiement de la « flèche », qui mesure trente-trois mètres de long, grâce à elle il va pourvoir être procédé au remplissage du béton et ce, même dans le coffrage du mur de la façade Ouest, qui se trouve justement à plus de trente mètres du camion.

 

 

 Photos-8293.JPG

Derniers préparatifs avant remplissage, Pierre se trouve aux côtés du technicien qui va diriger la flèche du camion à l’aide d’un système sophistiqué de télécommande. À leurs côtés se tient Paulo, le maçon en chef de l’équipe de construction.

 

 

  Photos-8330.JPG

Remplissage du mur de la façade Ouest, la distance de ce mur au camion étant quelque peu supérieure à la longueur de la « flèche », l’équipe a dû faire preuve d’ingéniosité pour pouvoir procéder à ce remplissage.

 

 

Photos 8354

Le camion avec la « flèche » déployée sur toute sa longueur, lors du remplissage du mur de la façade Ouest.

 

 

Photos-8352.JPG

Pierre devant les deux camions « toupies » de la société « BML» pendant le remplissage. Le camion de droite étant celui qui possède la « flèche », il reste en place et ce sont d’autres camions « toupies »  qui se relayent pour procéder au remplissage du premier camion, dont l’unique mission est d’injecter le béton dans la flèche pour le mener à plus de trente mètres de là. En procédant ainsi, il n’y a aucune rupture dans la chaîne de remplissage.

 

 Photos-8365.JPG

Le bâtiment 4 vu de l’intérieur pendant le remplissage du mur de la façade Sud.

 

 

 

Le 09 février dernier, T.T.A. a recueilli trois animaux qui n’ont rien à voir avec des primates ou des félins, puisqu’il s’agit de serpents. Il faut savoir que les particuliers qui ne possèdent pas de certificat de capacité n’ont pas le droit de posséder chez eux des serpents mesurant plus de trois mètres de long. De ce fait, les autorités ont procédé à la saisie de ces trois serpents et contre toute attente, ils nous ont été confiés jusqu’à ce qu’une meilleure solution soit trouvée. Les locaux de Tonga n’étant pas à même de recevoir ce genre d’animaux atypiques, ils ont été placés dans le vivarium du parc, seul endroit qui soit en mesure de fournir chaleur, gîte et couvert, conditions indispensables à leur survie.

 

 

Photos-8949.JPG« Pépito », python molure albinos mâle de deux ans pesant environ 7 kg dans l’aquarium qui a servi à son transport.  Photos-8972.JPG

 Pépito découvrant son nouvel environnement temporaire. Photos-8987.JPG

 

 

 

 Photos-8955.JPG

« Kitty », python molure femelle âgée de cinq ans et pesant environ 15 kg. Elle se love sur elle-même dans son nouvel environnement temporaire.

 

     Photos-8983.JPG

Le troisième serpent est un python de Seba mâle, âgé de trois ans et pesant environ 5 kg. Il se trouve être beaucoup plus vif que les deux premiers. Ce dernier semble présenter un petit retard de croissance et n’a pas de nom. Il ne peut se tenir tranquille, le voilà déjà en train de fureter dans tous les coins, à l’heure où les autres prennent tranquillement leurs nouveaux quartiers.

 

 

Et, pour le plaisir, quelques clichés d’anciens…

   

Photos-9192.JPGSa majesté Simba, contemplant la neige tomber.

 

 Photos-9199.JPG

Tarzan, très curieux, a pointé son nez dehors.

 

 Photos-9202.JPG

César à gauche et Roard à droite, la neige ne semble pas les gêner plus que cela.

 

     Photos-9214.JPG

Nicolas et Roard.

 

 

Photos 9223  Nicolas et Khina, Tigrou est visible dans le fond.

 

 

Photos-7586.JPG

Séance d’épouillage, le 03 février dernier, entre deux des seize magots de Tonga qui ont été placés dans l’enclos du parc.

 

      Photos-8600.JPG

L’enclos du parc sous la neige le 07 février dernier.

   

 Photos-8591.JPG

 Deux magots qui se mettent à l’abri de la neige sous la passerelle, alors qu’il leur serait si facile d’aller se mettre à l’abri dans les enclos de nuit, il faut croire que le magot est un singe qui apprécie la neige.

 

      Photos-8633.JPG

 Pour preuve, ce dernier qui se jette dans la couche de neige sur la passerelle.

 

      Photos-8388.JPG

 Tony, très pensif, dans son enclos intérieur du bâtiment 3.

 

 

Repost 0
Published by Tonga - dans Mixte
commenter cet article
17 février 2013 7 17 /02 /février /2013 10:57

 

Le 17 janvier une petite femelle Magot nommée Soraya, âgée d’environ deux ans, pesant 2,5 kg est arrivée sur le site de Tonga, en provenance du département du Loir et Cher (41). Son bilan de santé est quelque peu alarmiste, sa cage thoracique présente une déformation, son cœur est trop gros, et elle souffre d’une péricardite, tous ces points noirs de son bilan de santé semblent être congénitaux. Malgré tout, ce dernier s’est heureusement très bien déroulé et elle s’est très bien réveillée de son anesthésie et ce, sans effets secondaires.

  

 Photos 9226

Soraya pensive dans son enclos de quarantaine, quatre jours après son bilan de santé, elle y est au contact visuel de ses congénères, dans l’attente de les rejoindre.

 

 

Photos-9242.JPG Soraya quelque peu perturbée par la présence de cet étranger si proche de son espace vital, cela n’aura duré que quelques minutes.

 

 

Fin janvier, dans la région d’Aix-en-Provence, dans le département des Bouches-du-Rhône (13), en présence de l’O.N.C.F.S., de la D.D.P.P. et de la Gendarmerie Nationale, il a été procédé à la saisie de 121 petits singes, Tamarins et Ouistitis, chez un particulier peu scrupuleux qui en détenait 183, dans des conditions de vies totalement inappropriées et insalubres pour ce genre d’animaux si fragiles. Le sort des 62 restants est sur le point de se jouer, nous ne manquerons pas de vous en tenir informé.

L’association hollandaise A.A.P., ainsi que d’autres organismes présents, des parcs zoologiques français et notre association ont pris en charge ces 121 petits êtres en détresse. Pour ce qui nous concerne, avec le soutien de la Fondation Brigitte Bardot, nous avons pris en charge 22 de ces petits singes, 18 Ouistitis à pinceaux blancs, 02 Ouistitis pygmées et 02 Ouistitis de Geoffroy. Ils ont été placés dans des structures du parc, car il était impossible de les placer sur le site de T.T.A., par manque de structures adaptées à ce genre de petits singes et de places disponibles. Les femelles ont été placées dans une volière de la Grande Serre aux Gorilles et les mâles dans une volière de la petite serre tropicale, le but n’étant pas de les faire se reproduire.

 

 

Photos 7459

Voici la volière des femelles Ouistitis à pinceaux blancs, cette dernière se trouve dans la Grande serre aux Gorilles du parc et représente un volume d'environ une centaines de mètres cubes.

 

          Photos 6975a

Un des deux Ouistitis pygmées qui ont été saisis dans les Bouches du Rhône. Loin d’être une sinécure à photographier, tant ils sont rapides et difficiles à trouver dans la serre, du fait de leur taille minuscule.

 

   Photos-7859.JPG

Une seconde photo d’un des deux Ouistitis pygmées, qui joue à cache-cache avec l’objectif, difficile de dire si c’est le même que celui de la photo précédente. Il est amusant de savoir que le plus petit primate du monde se trouve dans une serre face à celle du plus grand : le Gorille.

      

 Photos 7567

Ouistiti femelle à pinceaux blancs à l’heure du « casse-croûte », dans les hauteurs de la serre.

  

Photos 7483     

La curiosité de ces petits primates est amusante. 

 

 

Photos-9170.JPG

Dans la végétation, ci-dessus et au sol, ci-dessous.

Photos 7885

 

 

  Photos-8894.JPG

Voici la serre des mâles Ouistitis à pinceaux blancs, cette dernière se trouve dans la petite serre tropicale du parc et présente un volume d’environ une soixantaine de mètres cubes.

 

 

Photos-8904.JPG

Deux des mâles se rassurant, l’un l’autre, dans un des coins de la serre, faisant face à un étranger au gros œil tournant autour de cette dernière.

 

 

Il n’a malheureusement pas été possible de photographier nos deux Ouistitis de Geoffroy, ces derniers étaient encore beaucoup trop agités pour supporter la présence de tout étranger à proximité de leur espace vital et, dans un cas comme celui-ci, un appareil photo n’est pas la meilleure méthode pour acclimater des primates à un  nouvel environnement. Ils ont été placés dans une seconde serre tropicale de la Grande Serre aux Gorilles présentant le même volume que la première avec, pour compagnons, des Tamarins lions à têtes dorées et des Sakis à faces blanches. Quelques photos d’eux seront publiées sur le blog dès que ce sera possible.

 

 

 

Le 05 février dernier nous avons reçu, en provenance du département du Var (83), une femelle Macaque crabier renommée Pépette, âgée d’environ 12 ans, pesant 5,350 kg, détenue dans des conditions acceptables par un particulier qui n’était plus en mesure de la garder. Son état de santé général est bon, elle présente juste un léger surpoids, signe qu’elle était bien soignée par ses maîtres. Elle a été placée en quarantaine, à la vue d’un petit groupe de ses congénères, aux fins d’habituation et d’intégration à ce dernier.

 

Photos 8381

Pépette, le lendemain de son arrivée, elle paraissait assez déstabilisée et a eu beaucoup de mal à quitter l’angle du couloir qui mène de part et d’autre des deux parties de son enclos de quarantaine, peut-être aussi en partie en raison de la présence de l’appareil photo auquel elle ne semble pas être accoutumée, la séance photos n’aura duré que quelques minutes.

 

 

Photos 8374

Pépette, toujours dans la même posture, elle se trouve au contact visuel du petit groupe de Macaques crabiers qui n’est pas visible sur la photo, mais qui se trouve sur la droite.

 

 

Photos 8375

Une partie du petit groupe de macaques crabiers qui se trouve dans la continuité de droite de l’enclos de quarantaine de Pépette.

 

 

Et, pour le « Fun » :

 

Pierre, au nom de l’Espace Zoologique, a été invité sur le plateau extérieur de l’émission « Midi en France », enregistrée le lundi 04 février dans la ville de Vienne, dans le département de l’Isère (38) et qui a été diffusée trois jours plus tard, le jeudi 07 février à 10H50 sur la chaîne de télévision française nationale : « France 3 », que quelques-uns d’entre vous ont peut-être eu la chance de suivre.

   

Photos-7697.JPG

Pierre, au centre ; la vétérinaire Hélène Boucher (à la gauche de Pierre), émue par sa vie atypique et qui a été à l’origine de son invitation sur le plateau, suivie de Alain Fauritte, journaliste sur la chaîne de télévision « France 3 - Rhône-Alpes ». Tout à gauche de la photo, Nathalie Simon, animatrice de télévision et de radio, championne de France de planche à voile en 1986 et Jean-Sébastien Petitdemange, animateur de radio et de télévision.

Le tout, sous la direction du présentateur télé de renom : Laurent Boyer, photo ci-dessous, suivant attentivement le film diffusé sur un grand écran face à lui ; film qui a été enregistré par l’équipe de tournage de la chaîne sur le site du parc, quelques jours avant cette émission, pour servir de support audiovisuel au sujet traité par l’émission. Un grand moment d’émotions pour toutes les personnes présentes.

Photos 7682

 

    

 

Repost 0
Published by Tonga - dans Les Animaux
commenter cet article
21 janvier 2013 1 21 /01 /janvier /2013 07:34

 

Le 03 janvier dernier, après deux mois et demi de contacts visuels, nos deux hyènes rayées, arrivées du Liban, ont été mises en contact physique. Ainsi que vous allez pouvoir le constater sur les clichés qui suivent, les choses se sont très bien passées. Aucune agressivité, aucune morsure, juste un peu d’angoisse de la part de Sarah, non pas à l’égard de Rita, mais plutôt à l’égard des personnes présentes dans le couloir du bâtiment, ces dernières étaient là pour surveiller le bon déroulement de la présentation physique et éventuellement intervenir, dans le cas ou un problème serait malencontreusement survenu.  

 

Blog1.jpg

Rita, à droite sur chacune des deux photos, tentant de rassurer Sarah qui reste recroquevillée dans le coin de l’enclos.

 

Photos 6262

 Rita tentant de faire bouger Sarah en passant derrière elle, l'obligeant ainsi à bouger.

    Photos-6253.JPG

Rita tentant encore de rassurer Sarah qui resta assez tendue, tout le temps que dura la présence des quelques personnes autorisées à rester dans le couloir, pour prévenir tout incident.

 Blog2.jpg

Rita dans l’enclos extérieur malgré la température quelque peu basse. Photo prise de l’intérieur du bâtiment à travers la trappe de sortie.

   

Blog3.jpg

 Rita dans l’enclos extérieur, photos prises de l’extérieur. Sarah ne nous aura pas fait cet honneur, mais les animaliers  nous ont précisé qu’elle avait déjà fait quelques sorties « éclairs ».

 

Blog4.jpg

Rita à gauche, allongée dans un trou qu’elle a elle-même creusée, montrant ainsi déjà de la confiance face à l’appareil photographique. Sarah pour sa part, reste encore très méfiante.

 

Pour information :

 

Jean-Christophe, notre vétérinaire, qui a suivi toute l’affaire des hyènes (il est allé au Liban leur rendre visite au tout début), prépare un article sur elles, ce dernier présentera leur vie au Liban, et couvrira leur transport par avion jusqu’à Bruxelles, l’arrivée sur le site de Tonga Terre d’Accueil, leur sortie dans leurs enclos respectifs et la présentation physique du 03 janvier.

 

 Photos-6211.JPG

Xavier, à gauche, et Nicolas, deux des animaliers de Tonga, bras dessus bras dessous, debouts et très fiers à l’emplacement où va bientôt s’ériger le bâtiment 4.

 Photos 6416

Pierre préparant les « ferrailles » qui vont transformer le béton des fondations du bâtiment 4 en béton armé.

    Photos 6444

Mise en place des bois de coffrage, avec l’aide de Gérald, employé par Tonga pour la construction du bâtiment 4.

  Photos-6747.JPG

Les fouilles du bâtiment 4 prêtes à recevoir les mètres cubes de béton qui vont servir de fondation au bâtiment.

 

Photos 6320

Djibo, surveillant ce qui se passe dans le lointain, face à lui se trouve le massif du Pilat pris sous la neige.  

 

Photos-6722.JPG

Djibo montrant quelques signes de faiblesse. On peut constater le mauvais état de ses canines, celle de gauche, sur la photo, est complètement cassée, souvenir de son passé douloureux.

 Photos-6360.JPG

Tigrou prenant fièrement la pose, pour une fois, il n’est pas allongé de tout son long dans l’enclos intérieur.

 

Photos-6741.JPG Khina prenant l’air frais en ce début de mois de janvier.

 

 

Information de dernière minute :   

 

Le 17 janvier dernier une petite femelle magot nommée Soraya, âgée d’environ un an et demi, pesant un petit kilo est arrivée sur le site de Tonga, en provenance du département du Loir et Cher (41), elle semble présenter quelques problèmes morphologiques qui pourraient être consécutifs à de mauvaises conditions de détention, sa cage thoracique présente une déformation anormale. Quelques photos seront publiées dès que possible.

 

Repost 0
Published by Tonga - dans Mixte
commenter cet article
13 janvier 2013 7 13 /01 /janvier /2013 12:34

 

Bonjour à tous,

 

Suite à la réception de nombreux messages de sympathie et de soutien reçus consécutivement à la rediffusion de l’émission « Reportages », qui présentaient des images datant déjà de quelques années, qui ont été tournées au sein de notre parc, ainsi que sur le site de Tonga Terre d’Accueil, je tiens à tous vous remercier.

 

Tous les animaux que vous avez découverts au cours de ce reportage se portent bien, Léo vit avec Mulan et tous deux s’entendent à merveille. C’est entre autres pour eux que nous construisons le 4ème bâtiment, afin de leur offrir des espaces dédiés plus grands car ils risquent, comme nombre d’autres de nos pensionnaires, de vivre longuement auprès de nous.

 

Suivent quelques réponses aux questions qui reviennent le plus régulièrement dans le courrier que nous recevons par voie postale ou par voie électronique.

 

Nous ne pouvons prendre les stagiaires bénévoles de tous âges, ni même moyennant rémunération, qui nous sollicitent. L’inspection du travail et les assurances s’y opposent. Nous recevons quotidiennement une dizaine de ces demandes.

      

Nous ne pouvons malheureusement pas non plus répondre favorablement à tous les appels « au secours » qui émanent du monde animal. Pour la maintenance de ceux que nous avons en charge, pour la construction de nouveaux logements, nous avons besoin de personnes qui adhèrent à notre association. Consultez notre site et rejoignez-nous afin de nous donner les moyens de mener dignement ce combat.

 

Amicalement.

                                                                                               Signature Pierre                                

         

                                                                                             Pierre THIVILLON

                                                                                Président de Tonga Terre d’Accueil

 

 

Repost 0
13 janvier 2013 7 13 /01 /janvier /2013 05:08

                                                                                                                          

Bonne année 2013 à vous tous, membres de notre association Tonga Terre d’Accueil.

 

 

Nous voilà déjà à la mi-janvier et je n’ai encore pas eu le temps de vous adresser mes vœux et de vous transmettre un petit bilan de l’année écoulée.

 

 

Avec tous nos engagements, la vie file à toute allure, entre la Direction de l’Espace Zoologique, le quotidien de nos 1000 animaux, les constructions et toute l’administration qui en découle, les journées sont de plus en plus courtes. Surtout que ces dernières sont grevées (mais quel bonheur !...) par la présence de Digit, femelle Gorille des Plaines de l’Ouest, née au parc, qui a été abandonnée par sa mère peu après sa naissance, pour être élevée par mon épouse et moi-même. De 19H30 à 09H00 le lendemain matin, elle nous donne un immense plaisir, mais également des journées trop courtes pour faire évoluer le Parc et les structures de Tonga à l’allure que je le souhaiterais.

Néanmoins, la nouvelle maison de Digit est terminée et nous devons attendre que les responsables de l’E.E.P. (Plan Européen d’Élevage) nous proposent un mâle à déplacer auprès de notre « fillette » et de ses deux demi-sœurs pour former une nouvelle famille de Gorilles au sein du parc. Ces travaux de construction à peine terminés, l’équipe de construction est à l’œuvre pour agrandir les bâtiments techniques du Parc (cuisine, frigos, atelier, vestiaires, réfectoire).

 

 

Et pendant ce temps, les bâtiments de Tonga se remplissent de primates, de fauves et deux hyènes les y ont même rejoints. C’est Jean-Christophe, notre vétérinaire, qui les a ramenées du Liban où elles vivaient dans des conditions lamentables.

 

 

Grâce à Lucien Christoph, vous pouvez suivre ce qui se passe à Saint Martin par le biais de la magie de l'internet. Ce merveilleux outil de communication qu’est internet ne présente malheureusement pas que des avantages et surtout lorsque vous avez face à vous un personnage mauvais, jaloux, grossier, menteur qui vous agresse quotidiennement pendant des mois. Cette personne haineuse relate des évènements entièrement faux et tente de jeter le discrédit sur notre belle institution. Je ne puis vous en dire plus à ce jour mais, dès que possible, je vous apporterai des informations.

 

 

Pour en revenir à Tonga : depuis le 02 janvier, une nouvelle équipe est à pied d’œuvre pour construire le 4ème bâtiment, qui peut voir le jour grâce à la Fondation Brigitte Bardot qui en finance une grande partie. À ce bâtiment seront accolés des enclos extérieurs qui présenteront une plus grande superficie afin d’y recevoir les animaux qui ne pourront jamais être placés dans d’autres structures de type parc zoologique ou autre réserve, en raison de leur grand âge ou du fait qu’ils soient castrés…

 

 

Nous espérons pouvoir vous faire découvrir ce chantier lors de notre prochaine assemblée générale. Toute notre équipe est animée par une grande volonté de faire le maximum pour assurer le bien-être de nos pensionnaires et pour faire en sorte que nous soyons toujours prêts à accueillir de nouveaux « laissés pour compte » de notre société, que je trouve peu encline à soutenir la protection animale. Je n’oublie pas non plus de remercier les membres du Conseil d’Administration qui œuvrent bénévolement pour que vive notre association.

 

 

Lors de la création de notre association j’avais avancé un argument positif en vous informant que nous disposions de nourriture offerte par les chaînes de supermarchés mais, à l’heure actuelle, avec l’augmentation des effectifs fauves et primates sous notre responsabilité, la gestion d’austérité mise en place par ces magasins, ces dons ne sont malheureusement plus suffisants pour assurer le bon fonctionnement de notre association et votre soutien financier est encore plus nécessaire aujourd’hui qu’il ne l’a été hier, afin que tous ces animaux puissent vivre dans les meilleures conditions possibles. Notre action se doit d’être durable, tant pour les animaux qui sont déjà sous notre responsabilité, que pour ceux qui arriveront demain…

 

 

Pour terminer cette longue lettre, je vous rappelle notre besoin de vous garder à nos côtés afin d’être en mesure de financer tous ces sauvetages et le suivi au quotidien de tous nos pensionnaires. Vous savez peut-être que pour ces deux entités que sont l’Espace Zoologique de Saint Martin La Plaine et l’Association Tonga Terre d’Accueil a été créé un « Fond de Dotation », qui est en mesure de recevoir dons et legs, afin de préserver sur le très long terme le bien-être de tous ces êtres vivants placés sous notre responsabilité.

 

 

Un grand merci à vous tous pour votre fidélité.

 

                                                                                                                Signature Pierre

  

                                                                                                           Pierre THIVILLON

                                                                                             Président de Tonga Terre d’Accueil

 

Repost 0
11 janvier 2013 5 11 /01 /janvier /2013 17:34

 

....Message urgent.....Message urgent.....Message urgent......Message urgent.... Message urgent.....Message urgent.....Message urgent......Message urgent.....Message urgent.....Message urgent.....Message urgent..... 

 

Information télévisuelle :

 

Demain, 12 janvier 2013 à 13H15, la chaine française de télévision TF1 diffusera, dans le cadre de l'émission "Reportages", présentée par la journaliste Claire CHAZAL, un sujet concernant notre Association Tonga Terre d'Accueil intitulé : "Les nouvelles arches de Noé". Il s'agit d'une rediffusion de ce grand moment de télévision...

 

 

 

....Message urgent.....Message urgent.....Message urgent......Message urgent.... Message urgent.....Message urgent.....Message urgent......Message urgent.....Message urgent.....Message urgent.....Message.....urgent.....

 

  

Repost 0
Published by Tonga - dans Information
commenter cet article
20 décembre 2012 4 20 /12 /décembre /2012 07:37

 

 

 

 Voeux2013

 

 

Repost 0