Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /
Serval
A l’heure actuelle, il n’existe aucune structure d’accueil pour les primates et les fauves saisis par les autorités. En conséquence, ces dernières ne peuvent faire appliquer la loi et n’ont d’autre solution que d’euthanasier les animaux trouvés ou saisis.  «Tonga Terre d’Accueil», forte de l’expérience du personnel du parc zoologique de Saint-Martin-La-Plaine, se propose d’offrir des refuges adéquats aux primates et aux fauves dans le besoin.

1- Quid de l’avenir des animaux?

    Une fois recueillis, les nouveaux arrivants se verront intégrés dans un groupe social. S’il est difficile d’accueillir un animal solitaire, les parcs zoologiques montrent d’avantage d’intérêt pour un groupe déjà formé. Les chances de les replacer seront donc augmentées.
Concernant les animaux qui ne pourront être replacés ou intégrés -notamment les tigres, solitaires par nature-, l’association «Tonga» s’engage à leur garantir un cadre de vie décent et à s’occuper d’eux jusqu’à leur mort naturelle.

2- Un rôle pédagogique

    Situées au Parc de Saint-Martin La-Plaine, les installations «Tonga» seront annexes à celles des animaux présentés dans le cadre du zoo. A l’instar de ces derniers, les animaux recueillis par «Tonga» seront observables par le grand public qui sera informé du passé de ces pensionnaires, afin de favoriser une prise de conscience sur les conditions d’existence de nombreux animaux sur notre territoire.


Partager cette page

Repost 0
Published by